Morning

Je suis de retour !

Petite pause de rédaction...

C'était si tranquille que je n'avais rien à vous partager en particulier.

Hier, lundi, je suis allée à la galerie.

C'était étrange de voir les lieux vides.

En effet, l'expo qui y était depuis mon arrivée a été démantibulée (me semble que ce terme est un peu fort pour ce que je veux dire ici, mais bon...).

La prochaine sera montée aujourd'hui.

Je vous en ai parlée ?

C'est une expo par un collectif hippy qui vit dans la forêt !

Et personne de la galerie sait exactement ce qu'ils vont présenter.

Mais comme c'est un collectif avec une certaine notoriété, ils leurs font confiance.

Bien hâte de voir ça.

Donc hier, dans le silence le plus complet, j'ai pu travailler sur des tracks (oh que j'ai envie de l'utiliser ce mot...) merveilleuses (bon, j'ai réussi !) Je vous les promet bientôt.

Elles sont teintées d'un genre de couleur un peu techno/minimaliste/musique électronique (un peu à la Pansonic mais pas en même temps...je dois avouer que je me suis surprise à faire quelque chose dans le genre).

J'ai aussi refait des tests avec le DIMI-A mais honnêtement, c'est vraiment pas évident comme instrument.

Ce que je trouve le plus difficile c'est que supposons qu'une séquence est lancée et que je veux y faire des modifications live, et bien pour une raison ou une autre, rien ne me garanti (ou alors je ne sais comment faire) que je vais pouvoir retourner à la séquence su départ. Aussi il faut vraiment faire gaffe de se rappeler sur quel paramètre on était pour pouvoir y retourner (supposons pour faire une variation en alternance).

Donc des réflexes un peu différents à avoir.

À développer.

Une des tracks enregistrées hier accompagne un video très minimaliste que j'ai aussi fait hier.

Ça s'appelle Morning.

(ça upload en ce moment sur Vimeo..)

Track basée sur le hum électrique qui est généré par soit mon mixer et/ou mes autres bidules.

Donc ça commence par ça.

Et puis, je loop ce son, joue avec le décalage.

OMG !

J'ai découvert complètement par hasard comment Pansonic arrivent à faire un de leurs sons qui est SI emblématique).

C'est en fait justement 2 sons assez graves qui sont juste un petit peu décalés (déphasés) dans le temps, genre moins d'une seconde, ce qui crée un effet de flanger ou de phaser ?

MALADE

(J'espère en ce moment que c'est juste mon son qui est Malade... comme un étrange mal de gorge qui s'empare de moi !!!!! NON!!!)

Et la track me rappelle également un peu l'esthétique de l'œuvre de Martin Marier pour le Sponge Quintet.

Le visuel est vraiment très minimaliste et un effet surprenant est aussi arrivé par hasard.

Je suis partie sur l'idée de filmer le mur blanc sur lequel mon lit est collé.

Souvent il m'arrive le matin quand je me réveille de « freaker » parce que si je suis tournée vers le mur au moment où j'ouvre les yeux, ça me fait un effet très étrange de ne voir que du blanc.

J'en viens à douter que mes yeux sont ouverts réellement.

Donc, j'ai filmé le mur blanc hier matin.

Avec un jeu sur l'ombre que projetait mon téléphone.

Puis, j'ai pris ces images et je les ai modifiées.

Je suis dans un gros trip couleurs intenses ces temps-ci alors je me suis amusée.

Ça donne un résultat avec beaucoup de rouge et un tout petit peu de jaune, mais juste dans le haut de l'image.

À cause de la persistance rétinienne, on finit par voir du vert à la place du jaune.

C'était vraiment pas voulu, mais SHIT !

Quelle belle surprise !

Featured Posts
Posts Are Coming Soon
Stay tuned...
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square