Jours 2 et 3 : Soleil éternel

Tel que promis, du soleil il y en a !

J’ai un beau problème, ça me donne tout plein (trop) d’énergie et ça me rend ultra productive jusqu’à des heures inhabituelles pour moi, genre 23h/minuit. La première nuit, j’ai super bien dormi, mais la deuxième, j’y arrivais juste pas.

Minuit

1h

2h

3h //// WTF ?!

4h…………………….ENFIN !

Je peux vous dire que oui, c’est vrai que le soleil ne se couche juste pas, j’aurais presque envie de faire comme lui, qu’on se tienne compagnie.

Peut-être qu’il est tanné le soleil ? Il est peut-être ultra exténué mais il n’arrive juste pas à dormir ? C’est peut-être pour ça qu’il me gardait réveillée dans le fond, mais moi j’essayais juste ben ben fort de dormir, les rideaux fermés à son pauvre petit nez lumineux.

En tous cas, c’est pas ici que je vais faire de l’astronomie.

Hier, première journée, je me suis levée en ultra forme, puis 15 minutes plus tard, ça a dégringolé et je me suis senti dans un drôle d’état second. Je devais me lever tôt en plus, j’avais mon premier meeting avec Inka, une des responsables de la galerie. THANKS GOD elle avait du café (moi j’en avais pas encore). Le café filtre finlandais est vraiment le meilleur des cafés filtres. Habituellement ce type de café m’arrache les parois de mon système digestif mais pas celui là. La Finlande c’est le pays qui bois le plus de café au monde en passant. Peut-être je vous l’avais déjà dit ? Elle est bien sympa, Inka. Je suis contente qu’il y ait quelqu’un de mon âge dans l’équipe. Petite visite des expos en cours au Kulttuuri Kauppila. Une des expos traite de la disparition du savoir d’une technique de pêche spécifique à la Finlande et l’autre d’une mine à 100 km et de ses impacts sur l’environnement qui commencent à être sentis jusqu’ici. La Finlande est un pays qui est extrêmement conscientisée par l’environnement. Ça semble tenir sincèrement à cœur de tous et chacun ici. Je reviens chez moi et me fait un Mac and Cheese. Miam ! Puis, c’est le temps d’explorer un peu : petite marche pas loin, pour aller faire des commissions au S Market qui est à environ 12 minutes à pieds. Je me débrouille vraiment bien à déchiffrer les étiquettes et infos ici et là ! yes ! ou plutôt : kyllä! ahahha ! Je me suis même trouvée un shampoing aux bleuets ! malade ! J’ai bien sûr acheté ma première barre de leur fameux chocolat Fazer (je vais en rapporter une caisse)((et du café aussi)). C’est fou comme moi, je ne trouve pas ça cher la Finlande. Peut-être parce que je ne suis pas à Helsinki, mais en termes de chiffres, ça me coûte le même chiffre qu’à Montréal. Par contre, le taux de change est un peu chiant : x 1.5…

C’est vraiment la campagne, quoique en Finlande la nature est jamais loin peu importe où tu es. Il y a de belles petites fleurs sauvages qui poussent partout. Des oiseaux, mais J’AI PAS ENCORE VU D’ÉCUREUIL! ! ! ! ! !! ! ! ! ! !

Ah là là.

Aujourd’hui, jeudi, je me suis levée pas mal tard à cause du soleil qui m’a empêchée de dormir. Il m’attendait, encore plus en forme qu’à 4h du matin. J’ai joué encore de la musique pour bien me préparer pour le show de samedi à Helsinki. Je vous en avais parlé ? Ça aura lieu dans un espèce de building industriel à 3 stations du centre-ville et il devrait y avoir entre 100 et 200 personnes. Ça commence à 22h et se termine à 8 h am le lendemain ! Thanks God, je joue 2e. On verra si je tough jusqu’à la fin… Je pense que je suis prête. Ça devrait aller.

Tantôt, je suis allée à Oulu avec Inka pour aller à un vernissage d’un des artistes fondateurs du Kuttuuri Kauppila Center. Je n’étais plus certaine d’y aller. J’étais un peu dans un de mes drôles de moods anxieux. Il se pouvait que je doive rentrer en bus, et ça me tentait pas tant. Je pensais à ce que j’avais à faire en vue du show de samedi et ça ne me tentait pas d’être à la course (Oulu, c’est à environ 30 minutes en auto ou presque 1 heure en bus). Mais, j’ai reconnu là des symptômes de mes chères barrières. Et je me suis dit que je n’avais donc pas le choix d’y aller.

J’y suis donc allée.

C’était située sur une petite île près du centre-ville près de l’ancienne école d’arts. Il y a quand même pas mal de monde quand on arrive. Inka me présente à plein de gens, dont un couple qui vient de Trois-Rivières… ! Ils habitent maintenant à Ii… Ah ! la Finlande ! On tombe facilement en amour avec toi ! Finalement, j’ai un lift pour revenir ! yes ! Et tout plein de temps pour me préparer pour mon show en revenant.

Je me sens bien mieux, clairement j’ai bien fait !

J’ai aussi commencé à faire des tests de ‘’performances’’. Il y a une chaise berçante qui fait un rythme intéressant quand on la fait bouger et ayant découvert cela hier, je me suis mise à improviser à partir de ça, à utiliser le plancher (avec un micro-contact) pour faire une panoplie de sons, de grincements avec mes pieds. Je me suis filmée et j’ai regardé le tout. Je pense qu’il y a quelque chose d’intéressant. À suivre.

J’ai aussi commencé à me replonger dans le folklore finlandais. Il y a même un livre ici qui en traite, tout en finnois, mais j’ai envie de relever le défi. J’ai d’ailleurs trouvé une page illustrée pas mal intéressante !

Bon !

Aller !

Je mets tout ça sur mon site, ramasse mes trucs pour demain, vais me laver et hop !

Bonne chance à moi !

Featured Posts
Posts Are Coming Soon
Stay tuned...
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2021 by EMILIE PAYEUR / Proudly created with Wix.com

  • Facebook Classic